Médecine 3.0 Esante_2016

Publié le 4 janvier 2016 | Par Laurent Mignon

0

E-Santé 2016 : vers une médecine digitale ? 

Pour la nouvelle édition de sa journée annuelle dédiée à la e-santé, CCM Benchmark propose un large panel d’intervenants devant peu ou prou répondre à la question de la l’importance de la digitalisation de la médecine, de la santé.

Ouvert par une table-ronde animée par Lionel Reichardt, aka @Pharmageek, et consacrée aux stratégies d’innovations des laboratoires pharmaceutiques face à la disruption numérique, E-Santé 2016 est conçu comme un outil pratique pour lire l’évolution des la santé numérique.

De fait, qu’il s’agisse du financement de l’innovation en e-santé ou du patient du 21e siècle, le programme de la matinée entend décrypter les principales influences qui marqueront l’année qui débute.

Pour sa part, l’après-midi sera nettement plus prospective. Placée sous le signe de la médecine personnalisée, cette demi-journée permettra de dresser le portrait de Dr Data avec Vincent Varlet, le Président du Lab e-Santé, de comprendre l’impact de l’impression 3D en médecine et même de se projeter vers l’homme augmenté et le transhumanisme.

Au coeur de cette demi-journée, une table-ronde sera consacrée à la révolution du diagnostic portée par les algorithmes décisionnels. Faisant intervenir François Artiguenave, Head of Bioinformatics, Centre national de génotypage, CEA, le Dr Vincent Launay-Vacher, CHU Pitié-Salpêtrière,  ICAR et Axel Orgogozo, Chief Data Scientist, DreamQuark, cet échange s’articulera autour des progrès de la génomique qui, associés à l’essor des biotechnologies, de la biologie de synthèse, des nanotechnologies ou encore des big data, ont donné naissance à une nouvelle forme de médecine : la médecine personnalisée.

Si l’ambition portée de cette médecine est majeur – affiner les diagnostics et cibler les traitements pour soigner avec plus d’efficacités – il n’en demeure pas moins qu’une question cruciale se pose : un traitement individualisé est-il, demain, non seulement envisageable mais également soutenable pour notre système de santé ?

Pour découvrir quelques éléments de réponses et autres arguments sur ces thématiques, rendez-vous donc le 26 janvier 2016, de 9h à 17h30, à la Maison Champs-Elysées, 8 rue Jean Goujon à Paris.

PS : pour les lecteurs de myLittleSanté, vous bénéficiez d’une remise que le prix d’entrée (690 € HT au lieu de 890 € HT) en utilisant le code : esante2016mylittlesante sur le formulaire d’inscription.


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑