Startup

Publié le 12 avril 2018 | Par Laurent Mignon

0

Prevent2Care Lab, la prévention sous incubation

Oubliée des politiques publiques depuis toujours, la prévention primaire était l’axe majeur de la 16plénière TIC & Santé portée par Cap Digital, Systematic et Medicen, les trois pôles de compétitivités franciliens impliqués en santé. L’occasion de revenir sur une initiative originale mise en place par la Fondation Ramsay Générale de Santé : le développement d’un incubateur de startups pas tout à fait comme les autres…

Si la prévention m’était compté…

Et non, il ne s’agit pas d’une faute de frappe ou d’orthographe… il s’agit bien du verbe compter. De fait, l’incubateur Prevent2Care Lab se positionne comme un booster d’accès au marché pour les startups.

Un booster porté par la Fondation Ramsay Générale de Santé et propulsé par INCO Network, des spécialistes de l’incubation tournée vers les projets à valeurs sociales ou environnementales.

“Nous accompagnons des startups engagées, qui souhaitent apporter une contribution forte en termes sociétaux ou environnementaux et les startups de la santé de la e-santé font parties de celles-ci” a précisé Grégoire Odou, lors de la plénière TIC & Santé avant d’ajouter “Nous avons sélectionné les 13 premières startups qui ont intégré le Prevent2Care Lab selon ce critère mais également en prenant en compte leur business model. Il ne s’agit pas de porter des projets associatifs mais bien d’accompagner des entreprises”.

Incubateur pas tout à fait comme les autres, Prevent2Care Lab l’est également par son hyperspécialisation : la prévention. Que celle-ci soit primaire, secondaire ou tertiaire.

Cette volonté mais également le petit nombre de startups accompagnées répond à une volonté de la Fondation Ramsay Générale de Santé comme l’a indiqué Caroline Desaegher, Directrice de la communication & marque Ramsay Générale de Santé et Déléguée générale de la fondation : “Nous cherchons à développer réellement cet axe – la prévention – à travers notre fondation. En tant que l’un des tout premiers acteurs privés de santé en France, cela nous semble indispensable. Chaque jour, les médecins, les infirmiers, tous les soignants qui sont dans nos établissements font de la prévention sans même certaine fois le savoir. Avec le Prevent2Care Lab, nous rapprochons l’innovation de la pratique”.

Preuve s’il en était de cet engagement, Caroline Desaegher a, non seulement, annoncé la tenue d’une journée entière consacrée à la prévention – les Rencontres Prévention Santé, mardi 15 mai 2018, à La Gaité Lyrique, mais elle a également annoncé son intention de démarrer un tour de France pour aller à la rencontre des initiatives de terrain car “L’innovation ne se résume pas à Paris”.

 

Pour en savoir plus sur :


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑