IoT Santé Wing

Publié le 27 octobre 2015 | Par Laurent Mignon

0

Wing, le glucomètre connecté de l’asthme

Le diabète et l’asthme ont différents points communs. Bien évidemment, il s’agit de deux maladies chroniques, mais surtout ce sont deux maladies où l’empowerment du patient est quasi indispensable à la bonne gestion de la maladie. D’ailleurs, l’ETP (éducation thérapeutique du patient) est tout autant développée dans le premier comme dans le second domaine.

Et si suivre son asthme était aussi simple que suivre sa glycémie ?

Prendre sa glycémie régulièrement, noter les différentes valeurs, échanger avec son médecin sur les variations de celle-ci fait partie de la base de la prise en charge du diabète par une personne touchée par cette maladie.

Avec l’arrivée des glucomètres connectés, cette tâche qui pouvait être fastidieuse l’est beaucoup moins. Les mesures sont directement intégrées dans un carnet de suivi électronique. Elles apparaissent sous des formes graphiques permettant de visualiser l’évolution de la glycémie, de mettre les hausses ou les baisses en rapport avec son alimentation, son activité, son traitement… et donc de parvenir à mieux se connaître, mieux connaître son rapport à la maladie, à son traitement.

Pour l’asthme, le pendant du glucomètre (de façon caricaturale) est le débitmètre de pointe. Cet appareil permet de mesurer le Peak Flow (débit expiratoire de pointe) et donc d’évaluer l’état du souffle, de la fonction respiratoire et l’évolution de la maladie.

Pratiquées régulièrement et dans de bonnes conditions, les mesures du débit expiratoire permettent aux personnes asthmatiques de mieux se connaître et d’anticiper sur la survenue de crise. De plus, le partage des données avec son médecin permet à celui d’ajuster le traitement si nécessaire.

Pourtant il est encore impossible de trouver un débitmètre connecté à l’heure actuelle et il faut encore en passer par des relevés de mesures manuelles, que ce soit sur un carnet papier ou au sein d’une application mobile comme mon Asthme de GSK… Stop me direz-vous, il y a mySpiro, qui a fait parler de lui au printemps 2014. Certes cet objet connecté de santé, issu de Pologne, a certainement suscité l’intérêt des personnes asthmatiques et des médecins (un modèle pro était également prévu) mais depuis août 2014, plus aucune nouvelle de mySpiro… Le site Internet n’a pas changé et le compte Twitter reste désespérément vide…

Wing, le premier débitmètre connecté ?

Développé par la startup Sparo Labs de Saint-Louis aux Etats-Unis, Wing serait donc le premier débitmètre connecté à parvenir sur le marché… si sa campagne sur Indiegogo parvient à son terme. Chose qui semble bien partie puisqu’à mi-parcours plus de 50 % de l’objectif est atteint.

De plus, l’équipe de Sparo Labs a déjà entamé les démarches pour faire agréer Wing par la FDA en tant que dispositif médical (l’objet et la mApp).

Alors, si ce projet vous concerne et vous intéresse, n’hésitez pas à le soutenir !

Tags: , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑