Médecine 3.0 SSA

Publié le 14 juillet 2015 | Par Laurent Mignon

1

Le Service de santé des armées à l’heure de la esanté !

En ce 14 juillet, il m’a semblé intéressant de me pencher sur les actions du Service de santé des armées en e-santé.

De fait, avec la multiplication des opérations extérieures et la réduction des budgets, réduction valable ici comme ailleurs, l’armée est l’un des domaines où la e-santé et tout spécialement la télémédecine ont toute leur place.

Les hôpitaux militaires à l’heure du PACS

Depuis 2012, les 9 hôpitaux militaires français ont fait le choix de dématérialiser les images et de passer au tout numérique. De fait, un système informatique archive et traite les clichés radiologiques des patients.

Basé sur une solution de Siemens Heathcare composée des plateformes Syngo.plaza et Syngo.via, cet outil permet non seulement d’archiver les images radiologiques mais est également capable de reconnaître automatiquement le format d’acquisition des radios (2D, 2D ou 4D) et de lancer l’application correspondante.

La téléexpertise aux quatre coins de monde

Depuis 2013, la DGA (Direction Générale de l’Armement) a décidé d’équiper les 9 hôpitaux d’instruction des armées (HIA) d’une plateforme de téléexpertise afin d’apporter un soutien et une qualité de données médicales égale à celle disponible en métropole.

Pour ce faire, la DGA a retenu la solution Etiam-Connect, dont Cassidian (division défense et sécurité d’EADS) a acquis un droit de licence. Ce service est déjà utilisé dans plus de 120 établissements en France. Il permet d’échanger en temps réel des comptes rendus, des vidéos, et tous les types d’images médicales.

Son déploiement, entre les HIA et les personnels médicaux militaires stationnés en opérations extérieures, en outre-mer, sur certains bâtiments de la Marine Nationale et sur une dizaine de sites prépositionnés à travers le monde est attendu pour 2015, donc cette année.

Peut-être qu’un communiqué diffusé en ce 14 juillet viendra nous confirmer ce fait…

La simulation, une affaire d’entrainement

Comment ne pas parler de e-santé et du service de santé des armées sans aborder la simulation et les programmes déployés par le CEFOS (Centre de Formation Opérationnelle Santé) ?

Ce centre spécialisé a pour mission de former le personnel de santé des armées partant en opération extérieure, les internes de médecine générale et les jeunes infirmiers ayant choisi de servir dans un centre médical des armées soutenant des unités de l’armée de terre, les sous-officiers du service de santé exerçant des fonctions médico-administratives, ceux préparant le diplôme d’ambulancier et les formateurs de secourisme…

Au programme donc des entrainements mais également de la e-santé avec, entre autre, du contrôle des symptômes à distance.

Mais les images étant plus parlantes qu’un long texte, voici une courte vidéo vous présentant ses actions.



 

Source : ministère de la Défense, TIC Santé, Université Claude Bernard Lyon 1

Tags: , , , ,


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



One Response to Le Service de santé des armées à l’heure de la esanté !

  1. Pingback: Veille Cyber N34 – 20 juillet 2015 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑