IoT Santé Quietyme_Quirky

Publié le 30 novembre 2015 | Par Laurent Mignon

0

Quietyme Quirky : et l’hôpital fût connecté

Les objets connectés sont un monde surprenant de créativité et d’innovation et aucun domaine du soin et de la santé ne semble ne pas être impacté par celle-ci, à l’exception d’un petit village résistant à ce nouvel envahisseur : l’hôpital.

Pourtant, il semblerait que même ce dernier îlot soit en phase d’être conquis.

Quietyme Quirky, chut… ici on soigne dans le calme

Quietyme est une startup américaine spécialisée dans la protection de l’environnement du sommeil. A la base de son concept, un tracker de bruit, de température, de taux d’humidité et de lumière qui prévient, via des alertes, lorsque certains niveaux sont dépassés. Mais quel rapport avec l’hôpital me direz-vous ?

En fait, en concevant ce dispositif notamment pour le monde hôtelier afin d’améliorer l’expérience des consommateurs, les équipes de Quietyme se sont aperçues que les patients américains ne notaient pas que leur chambre d’hôtel mais qu’ils notaient également leur chambre d’hôpital.

Poussant plus loin leurs investigations, ils se sont aperçus que non seulement le niveau de quiétude d’un hôpital et la qualité du sommeil étaient des éléments participants à la récupération des patients hospitalisés mais, qu’en plus, l’OMS avaient émis des recommandations en termes de niveau de bruit et que celles-ci étaient souvent dépassées.

Une étude publiée dans les “Archives of Internal Medicine” en 2012 notait que les niveaux sonores à l’hôpital pouvaient aller jusqu’à 42 décibels dans les services de chirurgie ou 67 décibels dans les services de soins intensifs ; loin, très loin des 30 décibels recommandés par l’OMS.

Pour lutter contre ces niveaux sonores, préjudiciables aux patients et à la qualité de vie au travail des professionnels de santé, Quietyme vient de lancer Quirky, un dispositif connecté destiné à lutter contre les bruits inappropriés.

Quirky se présente sous la forme d’un cube à poser dans chaque chambre, à proximité immédiate du patient alité. Reprenant les caractéristiques de son grand frère et donc relevant les niveaux sonores, le taux d’humidité, la température et la lumière, Quirky va plus loin et propose différentes fonctions.

Chaque face du cube correspond à une fonction : demander de l’eau, signaler une urgence, tout va bien… et chaque face est entièrement personnalisable pour chaque hôpital afin de répondre à ses besoins spécifiques.

Au-delà de la réduction de bruit lié aux appels des patients, Quirky estime également participer à l’efficience de l’hôpital. De fait, une des études menées avant le lancement à montrer que dans 16 % des cas, les appels des patients n’étaient pas destinés aux infirmières, mais à d’autres services de l’hôpital.

Lancé dans quelques hôpitaux américains en décembre prochain, verra-t-on bientôt Quirky arriver dans les hôpitaux français ?

Tags: , , , , ,


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑