IoT Santé Fabulasys_Motio

Publié le 11 décembre 2015 | Par Laurent Mignon

0

Fabulasys : et si on mettait un peu d’émotion dans la santé connectée

Dans le domaine de la santé connectée, des trackers et des capteurs d’activité, les propositions de valeurs sont nombreuses et finissent pourtant par toutes par se ressembler… Fabulasys, une jeune startup, nous propose toutefois une approche radicalement différente avec Motio : un bracelet connecté d’un nouveau genre, où l’émotion permet de restranscrire la qualité de vie… Echanges avec Alexandre et Mehdi, respectivement CEO et CTO de Fabulasys autour de ce bracelet peut ordinaire.

Bonjour, en quelque mot, Motio c’est quoi ?

Motio est le 1er bracelet intelligent qui renoue nos émotions à notre santé. L’algorithme unique et propriétaire traite, en temps réel, plusieurs paramètres biométriques afin d’établir un diagnostic très précis. Relié à une application qui fonctionne sur tous les téléphones, tablettes et ordinateurs, Motio permet de poser un état émotionnel pour mieux comprendre son état de santé.

Autrement dit, Motio est un capteur biométrique dédié au suivi de paramètre mais également à même de retranscrire et d’objectivité la qualité de vie de chacun, et est donc une réelle innovation en termes de santé connectée.

Vous parlez de qualité de vie, Motio entend donc être un dispositif médical ?

Effectivement, notre ambition est, à terme, de pouvoir proposer aux professionnels de santé, aux patients, aux personnes souhaitant rester en bonne santé un dispositif qui non seulement permettre de suivre différentes données (activité physique, oxymétrie, température… mais qui puisse également interpréter le niveau de stress positif ou négatif de chacun et le restituer sous forme de données liées à la qualité de vie.

L’ambition est forte, comment comptez-vous l’atteindre ?

Oui, notre ambition est forte mais nous pensons qu’il est nécessaire de passer par la reconnaissance médicale pour que Motio soit un apport réel. La santé connectée doit être pensée en prenant en compte les attentes des patients, des usagers, des professionnels de santé et en leur proposant des dispositifs de qualité, certifiés.

Nous mettrons en place différentes études pour montrer et démontrer l’apport de Motio. Le processus est certes plus long que si nous propositions un capteur dédié au bien-être mais il nous permettra de démontrer que nous souhaitons être de véritables acteurs de santé.

Comment est perçu Motio aujourd’hui ?

Qu’il s’agisse de nos premiers échanges avec les professionnels de santé, où l’apport de l’objectivation de la qualité de vie rencontre un réel intérêt, au monde de l’innovation, Motion est très bien accueilli… Seul bémol, mais je pense que nous ne sommes pas la seule startup française confrontée à ce phénomène, la relative frilosité des milieux financiers traditionnels.

Toutefois, la donne risque de changer sur ce point car nous avons été remarqués par le CES et que nous serons donc présents à Las Vegas en janvier prochain.

L’intérêt d’être présent au CES pour une jeune startup française serait donc de susciter l’intérêt des milieux financiers, des investisseurs ?

Exact mais pas uniquement. De fait, le CES représente pour nous l’opportunité de nouer des contacts avec de potentiels investisseurs mais également avec des partenaires médicaux et scientifiques. De plus en plus d’établissements de santé américains fréquentent le CES pour identifier des “pépites” technologiques. Pour nous, le CES est donc également un moyen de rencontrer des professionnels de santé américains, des partenaires scientifiques ou industriels potentiels… si nous arrivons à décoller !

Si vous arrivez à décoller…

Eh oui, nous sommes une jeune startup et si nous avons été sélectionnés pour participer et bénéficier d’un stand au CES, le 81 435 de l’Eureka Park, il faut encore que nous financions notre déplacement. C’est pourquoi nous avons lancé une campagne de crowdfunding spécifique sur Wellfundr.

Que peut-on vous souhaiter pour les jours, les semaines et les mois à venir ?

Tout d’abord que la campagne de crowdfunding se déroule bien et que nous puissions être présents au CES, ensuite que nous y nouions des contacts et enfin que de retour en France nous puissions accélérer nos projets pour finaliser notre prototype commercial – l’heure actuelle nous disposons d’un prototype industriel et d’un prototype design – et que notre première levée de fonds se déroule parfaitement.

 

PS : Viva Las Vegas

Si Motion de Fabulasys vous intéresse un tant soit peu, rendez-vous vite sur Wellfundr, souhaitez-les et donnez-leur des ailes pour aller à Las Vegas défendre les couleurs de French Tech et de la place de l’émotion et de la qualité de vie en santé connectée !

Tags: , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑