IoT Santé msdialog

Publié le 16 septembre 2015 | Par Laurent Mignon

0

MSDialog, la santé connectée évaluée…

Vous connaissez certainement MSdialog, la solution connectée de suivi de la sclérose en plaques lancée par Merck Serono fin 2014… Pour ceux qui l’auraient oublier, il s’agit d’un dispositif global, associant auto-injecteur connectée et plateforme web, véritable journal de bord pour le patient, toutes les données recueillies étant partageable avec l’équipe médicale : neurologue, infirmière… Pour plus de précisions, je vous renvoi à l’article Rémy Teston, sur buzz-esante.fr.

Mais, 10 mois après son lancement en France, quelle est la perception des patients et des professionnels de santé ?

Impossible de répondre directement à cette question… Toutefois, une publication récente (mise en ligne le 8 septembre dernier) permet d’éclairer cette interrogation : Patient and Physician Perspectives on MSdialog, an Electronic PRO Diary in Multiple Sclerosis.

Menée auprès de neurologues, infirmiers et patients, au Canada et au Royaume-Uni (et avant le lancement en France), cette enquête exploratoire apporte quelques chiffres clés notamment en fin d’enquête (semaine 6) :

  • 77 % des patients étaient «très satisfaits» ou «très satisfaits» de leur expérience MSdialog,
  • 82 % la considéraient comme une meilleure méthode pour le suivi de leur état de santé par rapport aux méthodes déjà utilisées,
  • et 95% des patients ont déclaré qu’ils recommanderaient MSdialog à une autre personne touchée par la SEP.

D’autre part, au début de l’étude (semaine 0), l’intérêt pour MSdialog était de 74% (scores de 6 ou 7, 7 étant « très intéressés » et 1 « très désintéressé »). Cet intérêt initial a été soutenue et a même augmenté au cours de l’étude, avec 85% des patients qui retournent un score de 6 ou 7 à la semaine 6.

Cette enquête, dont je vous invite à lire l’intégralité, permet donc d’éclairer l’appropriation de la santé connectée : celle-ci doit être accompagnée et il faut savoir laisser du temps au temps pour que les patients s’en emparent pleinement.

Tags: , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑