Médecine 3.0 Hospitalidee

Publié le 29 juillet 2015 | Par Laurent Mignon

0

Les hôpitaux à l’heure de la notation en ligne

Vous n’êtes pas sans savoir que depuis l’ordonnance de 1996 sur la réforme hospitalière la certification des établissements de santé public ou privé sur la base d’une évaluation institutionnalisée est devenue une réalité en France. Mais à l’heure de TripAdvisor ou de Qui me soigne ?, peut-on encore évaluer un hôpital ou une clinique sans prendre en compte l’avis des usagers ? Visiblement non, si on croit Loïc Raynal, le fondateur de Hospitalidée, une plateforme d’avis et de recommandation des établissements de santé.

Peut-on faire confiance à ses amis ?

Pour choisir la maternité où naitrait leur premier enfant, fin 2014, Loïc Raynal et son épouse ne sont appuyés que sur l’avis d’une seule personne de leur entourage. Un peu court à l’heure du web participatif. Fort de ce constat, Loïc Raynal se met en quête d’information sur le web, se trouve perdu dans de multiples forums et s’aperçoit qu’aux Etats-Unis, les patients notent les professionnels de santé. Ils décident donc de se lancer, mais en une notation et des recommandations portant sur les établissements et non sur les personnes.

Après le recueil de différents avis (amis, famille, professionnels de santé, représentants de l’état, Ordre national des médecins…), Loïc Raynal se lance donc, créé la marque Hospitalidée le 18 juin et ouvre le site Internet le 14 juillet dernier.

Hopistalidée se fonde sur quelques principes très clairs. Pas de place au bashing, une modération est mise en place. Les avis sont de vrais avis et Hospitalidée suit les principes de la norme AFNOR sur les avis en ligne. Et comme un avis sur un établissement de santé est déjà une donnée de santé, Hospitalidée est hébergé chez un prestataire agréé.

En résumé, Hospitalidée a pour objectif de recueillir les idées des usagers pour suggérer aux établissements et aux institutions d’ajuster leurs pratiques organisationnelles aux contraintes des patients, à leurs besoins, à leurs ressentis spécifiques.

Mais est-ce réellement utile ?

Hospitalidée se présente comme le premier site français d’avis sur les établissements de santé 100 % indépendant. Certes, il est indépendant de toutes structures, mais il n’est pas la première plateforme de ce type. À titre indicatif, Malakoff Médéric a déjà lancé un outil de ce type : Comparhospit. De plus, non seulement Comparhospit recueille les avis des usagers, mais il y ajoute des éléments objectifs tels que les résultats de la certification ou les indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales.

Cela ne veut pas dire qu’Hospitalidée ne sert à rien. Toutefois et comme le fait remarquer le CISS : “ Si ce type de site venait à se multiplier, il faudrait certainement veiller à les regrouper car un nombre trop important de sources concurrentes nuirait à la clarté de l’information”.

Effectivement, même en termes d’information et de démocratie sanitaire (car Hospitalidée entend participer à cette dernière en donnant la parole aux patients), trop de sources d’informations peut tuer l’information elle-même tant que la littératie en santé ne sera pas plus développée en France.

Tags: , , , , , ,


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑