Médecine 3.0 CHU_Dijon_crowdfunding

Publié le 9 juillet 2015 | Par Laurent Mignon

0

Le CHU de Dijon se lance dans l’e-santé… ou pas.

À l’occasion du lancement de son nouveau site internet, le CHU de Dijon a également dévoilé sa propre plateforme de crowdfunding. Certains diront que cette information ne concerne pas le monde de la e-santé mais celui des FinTech.

Peu importe dans l’absolu, car c’est avant tout une initiative qu’il me semblait intéressant de vous relater.

Au-delà de la donation ?

Selon Élisabeth Beau, directrice générale du CHU de Dijon : “Le CHU reçoit régulièrement des dons de particuliers, après un séjour, ou des membres de famille de patients, pour la recherche par exemple (…) Ces fonds servent à des opérations et ne sont pas réinjectés dans les finances de l’établissement bien sûr”.

Avec cette plateforme de crowdfunding dédiée, le CHU entend donc fédérer une communauté autour des petits dons et pouvoir faire appel à elle plus ou moins régulièrement.

Pour le démarrage, 3 projets ont été retenus par un Comité exécutif, composé de membres de la Direction et de professionnels du CHU :

  1. L’acquisition de sonomètres destinés à améliorer la qualité des services de réanimation.
  2. L’acquisition de téléviseurs pour l’Ehpad Champmaillot.
  3. L’amélioration des accès à Bocage central.

Le point commun de ces 3 projets est qu’ils sont tous tournés vers l’amélioration de la qualité de service aux usagers et patients.

À l’heure actuelle, la plateforme proposée par le CHU de Dijon est orientée vers le simple donc (donation crowdfunding) et ne propose donc pas de contrepartie. De fait, les donateurs auront pour « simple » retour un message de remerciement, un reçu fiscal, et seront invités à des événements ponctuels.

Vers un nouveau mode de financement complémentaire pour l’hôpital ?

Demain, verrons-nous le CHU de Dijon – ou un autre CHU – passé une étape supplémentaire, se lancer dans le crowdfunding sur Wellfundr, Kickstarter ou Indiegogo ? Pourquoi pas. Et ce d’autant plus s’il souhaite toucher un plus large public que sa communauté de proximité ou pour passer au crédit crowdfunding et aller encore plus loin dans la recherche de financement innovant.

 

Sources : site du CHU de Dijon, Le Bien Public

Tags: , , , ,


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑