Médecine 3.0 Assurance_Maladie_Hacker

Publié le 15 décembre 2015 | Par Laurent Mignon

0

Données de santé, l’Assurance maladie se fait hacker !

Vous pensiez que vos données de santé étaient bien protégées au sein des serveurs de l’Assurance maladie ? Que nul ne pourrait accéder à la liste des médicaments qui vous sont prescrits, à votre sexe ou à vitre âge, au fait que vous êtes exonérés, ou non, du ticket modérateur ? et bien détrompez-vous, car…

Des activistes s’en prennent à vos données !

Cette nouvelle est passée quasi inaperçue : une dépêche APM, une autre de l’AFP mais très peu de reprises dans les médias grands public. Pourtant ce ne sont pas moins d’une douzaine d’équipes de hackers qui seraient prêtes à s’attaquer à vos données de santé… et ce en toute impunité !

De faîtes cette opération de hacking de vos données de santé s’inscrit dans une démarche d’open data…

Le hacking au service de la santé publique

Et oui, il ne s’agit pas réellement de hackers mais du lancement par la CNAMTS d’un nouvel hackathon, un événement compétitif où des équipes s’affrontent pour développer de nouveaux concepts et projets.

Pour ce deuxième hackathon organisé par la CNAMTS, l’Assurance maladie a donc annoncé lundi avoir mis en ligne de nouvelles données sur la consommation et la prescription de médicaments afin d’encourager, notamment via ce concours, la création d’applications innovantes pour améliorer la prise en charge des patients.

Baptisé Open Medic, ce jeu de données est mis en ligne sur le serveur open-data, open-data-assurance- maladie.ameli.fr et sur le site data.gouv.fr.

Il apporte une profondeur de champ d‘utilisation et d’analyse supplémentaire, tout en prenant en compte le risque de ré-identification afin de respecter les règles nécessaires d’anonymisation. En complément des informations sur les 2,346 milliards de boites de médicaments remboursés, ce jeu de données intègre des informations sur les bénéficiaires (nombre total, classe d’âge et sexe, exonération du ticket modérateur…) et sur les prescripteurs (spécialité, région…).

S’étalant de décembre 2015 à mai 2016, ce hackathon a pour d’objectif la création et le développement de services ou d’applications numériques innovants utiles aux patients, aux professionnels de santé ou aux autorités de santé pour améliorer la prise en charge médicamenteuse.

Alors, patients, professionnels de santé, startupeurs, codeurs, développeurs… direction le site dédié à cet appel à l’innovation et démontrez que vous saurez hacker l’Assurance maladie pour le plus grand bénéfice de tous !

Tags: , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Co-fondateur et directeur de LauMa communication, la e-santé m'interpelle depuis quelques années. J'essaie d'y contribuer en favorisant la diffusion de l'information et en m'impliquant dans des associations telle que Le Lab e-Santé (Isidore Internet et Santé), en tant que membre de la commission service du pôle de compétitivité Cap Digital ou en qualité de Délégué général de France eHealthTech, l'association regroupant les startups de la e-santé.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut de page ↑